SAISON 17-18

TARIFS ▫︎ 8-13-15€

Rencontre hors les murs #1 – Format court ?
Jeudi 8 fév 18 / de 17h à 19h à la Bellone

 

Des expériences scéniques pluridimensionnelles se multiplient ces dernières années. Monumentales ou minuscules, mais toujours atypiques… Dans une publication de 2013, Alternatives théâtrales explorait les enjeux du Grand Format. Ce sont les miniatures qui nous intéressent cette fois : petites formes de courte durée, pièces légères adaptées à des espaces réduits. À l’occasion de cette rencontre, nous interrogerons le sens et les enjeux du « micro-théâtre ». Est-il l’équivalent scénique de la nouvelle en littérature, du court-métrage en cinéma, ou répond-il plus prosaïquement à un souci d’économie ?

Sylvie Martin-Lahmani, co-directrice de publication d'Alternatives théâtrales, mènera la discussion lors d’une rencontre à La Bellone avec Alexandre Caputo, Lorenzo De Angelis et Nicole Mossoux.
 

Entrée libre, réservation à La Bellone : accueil@bellone.be

Cette rencontre est organisée par Alternatives théâtrales, La Bellone et Le 140.

DANSE / DÉCOUVERTES / CHORÉGRAPHES / FORMES COURTES / BRUSSELS DANCE / MICRODANSE / RENCONTRE LA BELLONE ET ALTERNATIVES THÉÄTRALES
jeudi 8 fév 18 > 20h30 COMPLET

MicroDanse

Aina Alegre, Fanny Brouyaux
& Lorenzo De Angelis

■ Une soirée, trois spectacles

 

Le 140 s'associe au Grand Studio, lieu d'accompagnement de chorégraphes à Bruxelles, et au Théâtre de Vanves, scène d'art et de création en banlieue parisienne, pour vous proposer une soirée inédite. Nous demandons à trois chorégraphes ou compagnies de créer une pièce de maximum vingt minutes et pas plus de deux intervenants au plateau. La soirée s’articule autour du thème Corps et combat identitaire.

 

20 minutes avec Cahun
Aina Alegre

En s’inspirant d’autoportraits de la photographe Claude Cahun qui aspirait à être d’un genre indéfini, entre homosexuelle, bisexuelle et androgyne, Aina Alegre donne corps sur scène à la notion de disparition ou de réapparition de soi. Ce projet questionne les notions d’identité et de métamorphose à partir d’un travail autour du masque.

Aina Alegre pense la création chorégraphique comme un terrain pour réinventer le corps et s’intéresse à des cultures et des pratiques corporelles très différentes, entendues comme autant de constructions, de représentations sociales et historiques, afin de les questionner et de les traduire en une expérience physique et leur donner une perspective chorégraphique.
 

Conception: Aina Alegre / Avec: Isabelle Catalan / Régie technique: en cours.

Cette performance a bénéficié de la mise à disposition de studio au CND Centre national de la danse.

De la poésie, du sport etc
Fanny Brouyaux et Sophie Guisset

Artistes de la danse et du théâtre, Fanny Brouyaux et Sophie Guisset mettent en scène le parcours d'une émancipation. Partant de la sensation d'une parole empêchée, d'un cri étouffé, elles créent deux personnages, expression de leurs propres contradictions. Elles entament, sportives et
challengeuses, une course entravée d’obstacles, d’incidents et de chutes qui déstabilisent leur détermination. La violence de leur échec révèle les limites et l’absurdité de leur entêtement. La parole est présente : les mots résonnent, percutent, créent la musique slamée de leur pensée. Ils
s’insurgent : jeux de pouvoir, rôles imposés, boîtes boîteuses, féminité minimisante, virilité emprisonnante, définitions asphyxiantes. Féminisme militant ? Non. Par la lucarne de leur vécu de femmes, c’est une bataille qui se livre et cherche ses armes : l’énergie intense, l’état d’alerte, la
solidarité indispensable au changement… De la poésie, du sport, etc est une fable physique et (m)orale, la volonté incarnée d’une mini-révolution, de celles qui peut-être meuvent les plus grandes. Du seuil de l'intime à un possible sésame vers l'universel.

Conception et interprétation: Fanny Brouyaux et Sophie Guisset / Dramaturgie: Claire Diez / Œil extérieur - coach chorégraphique: Moya Michaël / Créateur son: Christophe Rault / Créateur lumière: Raphaël Rubbens / Production exécutive: Mouvance a.s.b.l / Coproduction : Charleroi Danse / Avec l'accompagnement de Grand Studio.

Chasseur d'or
Lorenzo De Angelis

En suite logique d’Haltérophilie, la première pièce de Lorenzo De Angelis, le chorégraphe installe les spectateurs en cercle tout autour de lui. Ce dispositif lui permet de ne faire réellement face qu’à une seule personne à la fois et ainsi se rendre perméable à l’autre. De chacune de ces rencontres découle une dérive chorégraphique quasi-involontaire, mais faisant appel à la mémoire inconsciente de son corps.

De la même manière que le travail du danseur agit par accumulation, dérives et bascules, Rodolphe Coster, musicien de la scène rock et techno, est invité à venir en faire de même.

Les deux artistes sont alors des passeurs porteurs des émotions puisées dans le rapport au spectateur. Cela pourrait être une séance d’aérobic chamanique… Ou disons, une danse sur la toile tissée d’une relation éphémère, une sorte de miroir imaginaire.

Conception: Lorenzo De Angelis / Avec: Lorenzo De Angelis et Rodolphe Coster Lumières: Sylvie Mélis

UNE SAISON HYPNOTIQUE I 19-20 > 57ème SAISON
140 AVENUE PLASKY  B-1030 BRUXELLES  |  32-(0)2 733 97 08  |  CONTACT@LE140.BE

avec le soutien de la Communauté française - culture.be - creationartistique.cfwb.be 

  © pictures, logos, videos, musics & textes are under copyright. all rights reserved.

conception design & illustration © Racasse-Studio